Les 4 habitudes qui font perdre un temps fou aux nouveaux entrepreneurs

J’adore entreprendre. Il est vrai que le synonyme d’entrepreneuriat est montagnes russes, mais je trouve tout de même qu’il s’agit d’une aventure vraiment passionnante. Cependant, au début de l’aventure, ça n’a pas toujours été le cas. Bien que je fusse très heureuse de voler de mes propres ailes, j’étais plus dépassée et stressée qu’autre chose. Je trouvais qu’il n’y avait pas assez d’heures dans une journée pour accomplir le quart de ma to-do list. J’essayais de tout faire en même temps et de penser à chaque petit détail.

Aujourd’hui, quand je repense à mes premiers pas en tant qu’entrepreneur, je me dis que je perdais un temps fou à faire des choses qui pouvaient soit attendre soit être déléguées à d’autres personnes soit qui ne devaient tout simplement pas être faites du tout ! J’aurais beaucoup aimé que quelqu’un me dise « Esther, il faut que tu arrêtes de faire ci, ça et ça. Concentre-toi sur ça. Tout cela peut attendre et le reste ne sert à rien ! ». Je l’ai finalement appris sur le tas (ce qui n’est pas une mauvaise chose) et je me dis que mon expérience peut peut-être vous aider à mieux gérer votre aventure entrepreneuriale.

Il y a, bien sûr, beaucoup d’habitudes qu’un nouvel entrepreneur devrait oublier s’il ne veut pas perdre un temps fou et se focaliser sur les choses importantes qui contribueraient au développement de son entreprise, mais je vais vous partager les quatre qui reviennent constamment chez les nouveaux entrepreneurs afin que vous puissiez donner un tout autre élan à votre start-up en 2017 :

1- Ne pas garder les yeux rivés sur votre entreprise.

J’espère que vous vous êtes lancée sur un marché concurrentiel. Pourquoi ? Car si personne ne s’est lancé sur un marché, c’est peut-être qu’il n’y avait pas de demande. Le tout est donc de vous démarquer un maximum pour survivre dans un océan de concurrents.

Vos concurrents peuvent vous faire peur, surtout s’ils rencontrent un franc succès, mais je vous déconseille de les épier afin de découvrir leur recette miracle. Le problème est que si vous passez beaucoup de temps à étudier la concurrence, vous perdez un temps non négligeable que vous n’investissez pas dans le développement de votre entreprise et celle-ci va peu à peu ressembler à ces fameuses entreprises, or, c’est votre différence qui vous fera tenir face à ces concurrents. Gardez donc toute cette énergie pour créer le meilleur produit ou service possible.

2- Demander un tas d’avis.

« Ne demandez l’avis que de quelques personnes qui ont accompli ce que vous aimeriez accomplir dans la vie et qui savent très bien de quoi elles parlent » est une phrase que j’ai souvent lue ou entendue. Deux problèmes peuvent arriver si vous récoltez trop d’avis :

- vous ne saurez plus du tout quoi faire, toutes ces personnes ayant des avis différents (et des avis bien différents de ce que vous pensiez faire) ;

- vous récolterez plus les peurs de chacun que des avis bienveillants.

Il est préférable de discuter avec pas plus de trois personnes qui pourraient vous aider à avancer. Le but n’étant pas de récolter des avis, mais plutôt de discuter avec des personnes dont l’expérience et la réussite vous permettraient de passer à la prochaine étape.

3- Ne pas être flexible.

Vous m’avez peut-être déjà entendu dire que votre plan initial sur papier est bien loin de ce qui va se passer sur le terrain (c’est même parfois tout le contraire qui se produit !). Selon moi, l’une des principales qualités que devrait avoir tout entrepreneur est la flexibilité. Il est, bien sûr, primordial d’avoir un plan pour pouvoir avancer dans une direction, mais il est tout aussi important de ne pas être figé sur celui-ci. Vous allez devoir adapter, pivoter très souvent et si vous restez rigide, vous risquerez de passer à côté des choses qui auraient pu contribuer à une belle progression.

Cela me fait penser à l’histoire Kodak :

Kodak était le leader/pionnier des appareils photo, mais du fait que son fondateur George Eastman, trop sûr de lui, n’ait pas voulu surfer sur la vague du numérique bien que son business model fût menacé, a vu son empire partir en fumée. Parce que Kodak effectuait des marges colossales sur les pellicules et aucune marge sur les appareils photo, Kodak a préféré se tenir au plan initial, ce qui fera dégringoler la société.

N’oubliez donc pas que c’est votre flexibilité qui vous ouvrira de belles portes.

4- Garder la tête dans le guidon.

Rester le nez plongé dans votre ordinateur à gérer vos emails, à créer des documents et à mettre en place des systèmes ne développera pas votre entreprise. Cela y contribue bien évidemment, mais ce qui fait grandir une société c’est :

- le développement d’une relation solide avec son équipe, ses collaborateurs et ses fournisseurs ;

- communiquer avec ses clients, les écouter et leur apporter la meilleure qualité de service possible (même si vous n’avez que trois clients) ;

- aller à la rencontre d’autres entrepreneurs, de créer des relations professionnelles sincères et d’apprendre des expériences et des erreurs des autres.

Ces quatre habitudes vous semblent peut-être simples et évidentes, mais je peux vous garantir que la majorité des femmes entrepreneurs ont au moins l’une de ces habitudes, car il ne faut pas oublier que ce qui semble simple et évident n’est pas forcément facile à appliquer...

Quelle est l’habitude qui vous fait perdre le plus de temps ?

Esther.

À l'affiche
Articles
Archives
Mots clés
Rejoignez nous ;)
Archive