Je ne passerai pas à côté de ma vie et vous ne devriez pas non plus

Ce n’est pas un secret : une fois que vous lancez votre entreprise, vous pensez business, vous mangez business, vous rêvez business. Parfois, j’ai l’impression que je ne pense qu’à ça ! Au début de l’aventure, je passais des journées entières, de 8h30 à 20h30 (les beaux jours) à peaufiner, travailler, retravailler, améliorer, ça n’en finissait plus. J’avais toujours quelque chose à faire. Tout mon temps et mon énergie y passaient, jusqu’au jour où j’ai eu comme un électrochoc. Quand vos journées sont ultra-chargées, il est facile de perdre de vue ce qui est réellement important dans votre vie. Je ne dis pas que votre entreprise ne l’est pas loin de là, c’est important d’avoir de l’ambition e

De l’idée au lancement

Nous avons toutes expérimenté cet instant de génie où une superbe idée nous traverse l’esprit en étant convaincues qu’il y a un réel besoin sur le marché ou que nous avons le petit plus que les acteurs actuels non pas envisagés jusqu’à présent. Les idées, ça ne manque pas, surtout chez une génération de femmes de plus en plus ambitieuses et pourtant, très peu passent à l’action. Elles pensent peut-être qu’elles n’y arriveront jamais, les étapes de lancement étant en plus, un vrai casse-tête. J’ai souvent entendu des femmes (et des hommes !) dire qu’ils n’avaient vraiment pas le courage de se lancer dans un business plan compliqué, avec une étude de marché de six mois et qu’en plus, ils ne co

Envisagez-vous d’embaucher des stagiaires ?

Embaucher des stagiaires semble être un bon plan pour les entreprises, surtout pour les start-ups, du fait de leur coût peu élevé. Pour le même nombre d’heures qu’un salarié, vous pouvez obtenir l’aide d’une personne motivée, visionnaire et pleine de bonnes idées à moindre coût. Bien que faire appel à des stagiaires semble être la solution à de nombreux problèmes, cette expérience ne se résulte pas toujours par un succès surtout du point de vue du stagiaire. Ceci peut être dû à un tas de raisons, néanmoins, il est possible, avec un minimum de préparation, de changer la donne et de faire en sorte que chaque stagiaire que vous embauchez garde un excellent souvenir de votre entreprise. Avant to

5 astuces pour remédier au syndrome de la page blanche

Si vous tenez un blog pour votre entreprise ou êtes blogueuses, il vous est probablement arrivé de n’avoir aucune inspiration pour votre prochain article. En plus d’un an et demi de rédaction pour le blog d’Entreprenher, il m’est arrivé plus d’une fois de n’avoir aucune idée et d’être face à une page blanche pendant des heures, et ça a d’ailleurs été le cas aujourd’hui. En échangeant avec de nombreuses blogueuses et de par ma propre expérience, j’ai pu constater qu’il s’agissait d’un phénomène courant et que chacun détenait ses petites astuces pour y remédier. Je tenais donc aujourd’hui, à vous partager les astuces qui sont les plus efficaces pour moi : 1- Changez d’environnement. Si l’inspi

À l'affiche
Articles
Archive
Tags
Rejoignez nous