N’ayez plus peur de vos erreurs

August 16, 2016

La peur de faire des erreurs... j’associe cette peur à une forme de perfectionnisme. Rares sont les femmes entrepreneurs qui ne veulent pas que tout soit parfait. Un post Facebook comportant une erreur et leur cœur s’emballe, une critique de la part de l’un de leurs clients et c’est la déprime pendant une semaine. Nous serions prêtes à tout pour ne pas ruiner une belle journée et éviter ce genre d’erreur. Oui, mais voyez-vous, cela est totalement impossible.

 

La peur de faire des erreurs freine de nombreuses femmes entrepreneurs à développer leurs entreprises ou à des porteuses de projets de se lancer. Et pourtant, dans chaque interview que vous lirez, les Hommes (avec un grand H) d’affaires nous disent que c’est grâce à leurs erreurs qu’ils en sont là, car celles-ci leur ont tout appris. Sara Blakely, la fondatrice de Spanx, raconte que quand elle était petite, son père lui demandait tous les jours après l’école quelle erreur elle avait commise aujourd’hui. Si Sara répondait « aucune », son père semblait déçu. Il savait que les erreurs étaient la meilleure école pour réussir, et il avait raison ! Sarah est aujourd’hui à la tête d’une entreprise qui vaut des milliards de dollars et elle attribue une grande partie de cette réussite à son père.

 

Nous vivons à une époque où, même si nous savons que la perfection n’existe pas, la majorité des femmes entrepreneurs ne veulent pas que les gens (leur entourage, leurs clients, leurs concurrents, etc.) les voient faire des erreurs et préfèrent qu’ils pensent qu’elles sont plus ou moins parfaites.

 

Quelle attitude allez-vous dorénavant choisir ?

Il y a deux attitudes possibles lorsque l’on entreprend : vouloir être parfaite et ne se focaliser que sur ce que vous savez faire et vouloir être meilleure où là, votre souhait premier est de développer de nouvelles compétences et essayer de nouvelles choses. C’est comme choisir entre vouloir montrer que vous êtes intelligente/douée et l’envie de devenir plus intelligente et plus douée.

Je vous invite et conseille vivement de choisir l’attitude vouloir être meilleure. Pourquoi ? Car en choisissant l’attitude parfaite, vous rencontrerez un tas de problèmes lorsque vous serez face à de nouveaux challenges. Votre taux de stress atteindra le plafond, car la peur d’échouer dans cette nouvelle tâche ne vous quittera plus et cette manière d’aborder l’entrepreneuriat vous empêchera d’innover. Par peur d’échouer, vous en faites moins, or entrepreneuriat = tomber sept fois et se relever une huitième fois. Les erreurs font partie du business, sinon comment pourrions-nous évoluer ?

 

Je trouve en plus, qu’il y a un effet négatif qui se produit lorsque l’on ne parle pas assez de nos erreurs : les entrepreneurs, hommes et femmes, qui se lancent ou qui ont leur entreprise depuis quelques années, se font une fausse idée de l’entrepreneuriat. Ils pensent que les CEO de grandes entreprises n’ont pas fait beaucoup d’erreurs et qu’ils sont seuls à traverser certains challenges. Réussir signifie se casser la figure jusqu’à ce que cela fonctionne.

 

Aujourd’hui, je vous invite à assumer vos erreurs et à apprendre de chacune d’elles. Si l’on vous demande qu’elles ont été vos plus grosses erreurs, partagez-les, car cela pourrait aider une femme entrepreneurs se trouvant dans la même situation.

Les apparences n’ont pas d’importance, ce qui importe est que vous deveniez meilleure de jours en jours grâce à vos erreurs.

 

Quelles ont été vos plus grosses erreurs ? Quelle leçon en avez-vous tirée ?

Ma plus grosse erreur a été de gérer tous les aspects de mon entreprise seule. Résultat, je n’évoluais plus et je n’étais plus du tout créative, car j’étais totalement dépassée. Construire une équipe de personnes compétentes pour m’aider à avancer a été la plus belle leçon et cela me permet aujourd’hui, de travailler de nouvelles idées.

 

Esther.

 

 

 

 

Please reload

À l'affiche

Zoom sur Alix Petit, une fondatrice qui ne tourne pas le dos aux challenges

November 23, 2019

1/10
Please reload

Articles
Please reload

Archives
Please reload