MARIAMA BA

MOM YOU ROCK

QUELLES SONT LES RAISONS QUI T'ONT POUSSÉ À DÉMARRER TON ENTREPRISE ?

Il était une fois, une petite fille qui répondait au doux prénom de... Bon, je vous la fais courte, pas de storytelling hollywoodien 😂
En réalité, j'ai longtemps voulu me lancer dans l'entrepreneuriat. J'ai même fait une tentative fin 2016, qui n'a malheureusement pas fonctionné, faute de business model rentable.
J'ai donc repris le chemin du salariat et quelques mois plus tard, je suis devenue maman !


Breaking news : ça bouleverse notre vie et notre quotidien, dans tous les sens du terme ! J'ai vite ressenti à nouveau ce besoin de liberté, mais surtout, le besoin de m'épanouir dans un projet qui m'anime. Tout ça en pouvant gérer mon temps comme je le souhaite et être présente pour ma famille.

J'étais alors une grande consommatrice de podcasts, j'en écoutais
énormément sur l'entrepreneuriat féminin. J'étais à la recherche de témoignages de femmes entrepreneurs à la fois mamans, pour m'inspirer et me rassurer en quelque sorte. Me dire que ces deux casquettes étaient compatibles, malgré l'effort certain que cela demandait.

J'en trouvais peu et puis un matin, en plein trajet de métro sur la ligne 13 (aka la ligne de l'enfer, les Parisiennes savent de quoi je parle...) je me suis dit : "et pourquoi tu ne le lancerais pas ?!"


Été 2019, on m'annonce que je fais partie du plan de licenciement économique de mon entreprise, et j'y vois là un signe : c'est le moment ! J'avais déjà commencé à communiquer via Instagram sur le podcast, mais je n'avais alors réalisé aucune interview. Je me suis donc mis à 100 % là-dessus pour sortir le premier épisode à la rentrée qui a suivi.

PARLE-NOUS DE TON ENTREPRISE :

Actuellement je travaille sur 2 projets :
1- Le podcast "
Mom You Rock", où est diffusé un épisode tous les mercredis. J’y interviewe des femmes entrepreneurs et mamans, qui nous partagent leur parcours et quotidien de mère et cheffe d’entreprise. Une semaine sur deux, je fais intervenir un expert sur une thématique liée de près ou de loin à l'entrepreneuriat : business, mindset, productivité, parentalité, etc., qui nous donnent quelques clés pour démarrer ou booster notre activité.


2- Je travaille également sur le lancement de mon activité d’accompagnement à la création de podcast et de contenu digital avec 2 offres :
- un accompagnement pour les entrepreneurs et indépendants qui souhaitent partager leur expertise ou leur passion à travers le podcast (via une formation en ligne + un coaching sur mesure) ;

- un accompagnement à la création de podcast pour les marques et entreprises ayant pour cibles les futurs et jeunes parents. D'ailleurs, je cherche une marque ou une entreprise dans l’univers de la parentalité qui souhaiterait tester ce format, pour faire un bêta test de mon offre :-).

QUELLES ONT ÉTÉ LES PREMIÈRES ÉTAPES POUR FAIRE DÉCOLLER TON ACTIVITÉ ?

J'ai d'abord commencé par créer mon compte Instagram où je partageais du contenu inspirationnel (des citations, des parcours de mumpreneurs, etc.). Je voulais d'abord créer une communauté et une audience autour du podcast. Et puis surtout, je voulais m'assurer que l'idée plaisait. J'ai pas mal "teasé" son lancement, et pour ce faire, j'ai même organisé un jeu concours avant la diffusion du premier épisode.
J'ai énormément travaillé sur mon univers visuel et ma ligne éditoriale. Dans le même temps, je participais à des évènements de networking réunissant des femmes entrepreneurs (dont EntreprenHer Club d'ailleurs) et c'est comme ça que j'ai fait de superbes rencontres et mêmes eu mes premières invitées. J'ai également fait de la veille sur Instagram et LinkedIn pour repérer des profils intéressants que je pourrais interviewer.
J'ai eu de belles opportunités qui m'ont permis d'enregistrer 6 épisodes d'avance, avant même le lancement officiel de Mom You Rock, j'étais super contente ! Merci d'ailleurs à mes premières invitées qui ont accepté de se prêter au jeu et d'avoir contribué à ce que le podcast voit le jour !

QUEL A ÉTÉ LE MOYEN LE PLUS EFFICACE POUR ATTIRER DES CLIENTS AU DÉBUT DE TON ACTIVITÉ ET QUELLES SONT TES ASTUCES POUR CONSTAMMENT EN ATTIRER DE NOUVEAUX VERS TON PODCAST ? 

Il faut savoir que le podcast est relativement nouveau en France, et il existe encore peu de podcasteurs qui arrivent à en vivre, contrairement aux US où le marché est beaucoup plus mature. Je considère ce support comme une porte d’entrée à mon activité d’indépendante, mais aussi comme mon labo pour
tester les prestations que je vais ensuite proposer à ma clientèle.

Je teste donc de nouveaux formats de contenu, j'essaie aussi de varier les profils de mes invitées pour intéresser une plus large audience.
Je réfléchis à la monétisation du podcast via du sponsoring de mes épisodes avec des marques en accord avec mon univers et mes valeurs, mais ce n'est pas ma priorité du moment. L'essentiel pour moi, est de partager du contenu de qualité et impactant pour mon audience.

QUELS ONT ÉTÉ TES PLUS GROS CHALLENGES AU LANCEMENT ?

Le côté technique ! Je n'avais jamais fait de montage audio auparavant et c'était un aspect qui me rebutait, je craignais de ne pas fournir un contenu audio de qualité.
Et puis surtout, le podcast a encore une faible notoriété en France, même si ça commence à exploser. Le challenge était (et ça l'est encore aujourd'hui) de réussir à sensibiliser les personnes à ce format et les amener à découvrir mes épisodes.

COMMENT AS-TU SURMONTÉ CES DÉFIS ?

J'ai suivi des ateliers de formation au podcast, j'ai visionné mille et un tutos sur Youtube, lu des dizaines et des dizaines d'articles, etc. Mon cerveau était en ébullition !
Je participais également à des évènements de podcasteurs. C'est encore un petit écosystème, mais c'est ultra bienveillant, il y a une forte entraide, ça m'a énormément aidé.

C'est essentiel en cette période de rester soudées et de se dire que l'on n'est pas seule à traverser tous ces obstacles.

DANS CETTE PÉRIODE TRÈS DIFFICILE ET INCERTAINE (COVID-19), COMMENT GARDES-TU LA FOI EN TES PROJETS ?

J'essaye de garder en tête mon fameux "why". J'ai aussi la chance de travailler dans un secteur (le digital) qui est moins touché que d'autres.
J'échange aussi avec beaucoup d'autres femmes entrepreneurs ; on se soutient et on s'encourage. C'est essentiel en cette période de rester soudées et de se dire que l'on n'est pas seule à traverser tous ces obstacles.

COMMENT OCCUPES-TU TES JOURNÉES EN CETTE SAISON ?

Ah la la... Je ne vais pas vous mentir, c'est assez difficile en ce moment. Pour la faire courte, j'ai mon aîné de 2 ans et demi qui se retrouve sans mode de garde, car la crèche qu'il était censé intégrer ne peut pas l'accueillir pour le moment : il y a malheureusement des cas de Covid au sein de leur équipe, qui
se retrouve par conséquent réduite.
Du coup, je dépose le matin vers 9h mon deuxième petit garçon de 6 mois, qui lui, va à la crèche. Puis, en fonction de mon agenda, je rentre réaliser mes interviews que j'enregistre à distance au vu de la situation. Ce qui est un crève-coeur pour moi qui adore rencontrer mes invitées en personne, mais bon on compose comme on peut !
Je travaille également sur mon calendrier éditorial en réalisant les montages des épisodes déjà enregistrés, en planifiant mes posts Instagram de la semaine, en préparant les interviews à venir, etc.
J'organise mon agenda en fonction de celui de mon conjoint, en prenant en compte que je dois m'occuper de mon fils aussi dans la journée. Je liste donc 3 tâches maximum que je dois terminer dans la journée. Et si je n'y arrive pas... j'essaie de ne pas m'auto-flageller ! Tant pis, demain est un autre jour ! 😂

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU À D'AUTRES FEMMES ENTREPRENEURS ?

Soyez indulgente envers vous-même. L'année 2020 a été éprouvante à tous les niveaux et touche bientôt à sa fin pour laisser place, on l'espère, à un bien meilleur cru (#byecorona).
Priorisez vos objectifs de cette fin d'année sans mettre la barre trop haute, ni trop de pression. Entourez-vous (même à distance) de personnes aux bonnes énergies pour vous épauler.

COMMENT GARDES-TU TA MOTIVATION FACE AUX MOMENTS DIFFICILES ?

J'essaie de suivre mes propres conseils plus hauts, ce qui n'est pas toujours facile pour moi.
Ma communauté et mes invitées sont également sources de motivation, car les voir s'accrocher et donner tout ce qu'elles ont m'épate !
Je me dis aussi que le monde entier est plus ou moins à l'arrêt et qu'il y a des choses bien plus précieuses dans ma vie : l'amour de mes proches et notre bien-être.

QUELLES SONT LES CLÉS DE LA RÉUSSITE SELON TOI ?

Kiffer la vie en kiffant ce que l'on fait, tout en s'affranchissant du regard des autres. Savoir se remettre en question et ne pas être obstinée à suivre une voie qui ne nous correspond pas/plus. Être entourée de personnes bienveillantes.

Quand un gros imprévu arrive…


râle un bon coup dans un message audio Whatsapp que j'envoie à mes copines, puis je reprends mes esprits et cherche une solution !
 
Ma plus grosse peur en tant qu'entrepreneur est…


de me laisser trop submergée par mon entreprise et de passer à côté de moments de vie précieux.
 
La chose la plus courageuse que j’ai faite est…


décider de me lancer quand même en ayant deux enfants en bas âge alors que la situation ne m'était pas forcément favorable.
 
À 50 ans, si je pouvais revenir à l’époque de mes 20 ans, je me dirais…


de garder mon côté rebelle et audacieux, ça me sera toujours utile !

La plus grosse leçon que j’ai apprise grâce à l’entrepreneuriat est…


de belles opportunités, souvent inattendues, peuvent s'offrir à nous, si on
garde l'esprit et les yeux bien ouverts.


Mon dicton préféré est…

"Ne compare pas ton chapitre 1 au chapitre 20 de quelqu'un d'autre".
On a souvent tendance à se comparer à nos débuts, on oublie que le succès des personnes que nous convoitons ne s'est pas fait du jour au lendemain et qu'elles ont certainement vécu nos propres doutes ou échecs.

x Mariama x