MAHAUT CHANTREL

ENTREL

QUELLES SONT LES RAISONS QUI T'ONT POUSSÉ À DÉMARRER TON ENTREPRISE ?

Indéniablement, un désir de liberté et de maîtrise de mon emploi du temps. Puis, bien sûr la volonté de travailler avec Mathilde, mon associée, ma sœur professionnelle. Je voulais me lancer dans cette grande aventure, j’étais certainement pleine d’insouciance, mais avec une envie forte de travailler pour construire une entreprise à notre image. 

Avant Entrel, Mathilde et moi avons été journalistes d’investigation pour des magazines TV, nous avons réalisé des reportages et documentaires pour différentes chaînes. Nous aimions notre travail, mais avions envie d’y donner une dimension esthétique plus forte. C’est comme ça que l’idée de créer notre société de production est née. 

PARLE-NOUS DE TON ENTREPRISE :

Ent-rel, est la contraction du nom de famille de Mathilde, ENThoven et du mien ChantREL. C’est aussi un jeu de mots entre elles…

Nous sommes une agence audiovisuelle créative, nous produisons des films et des contenus pour les marques et des Maisons. Notre passé de journalistes nous conduit à produire des films au storytelling fort sur lesquels nous posons notre direction artistique. 

Nos bureaux sont situés rue d’Aboukir dans le 2ème arrondissement de Paris, nous les avons aménagés à notre image, nos murs sont couverts de photos de la vie d’Entrel, tournages, installations, équipes… ou de phrases de Loïc Prigent comme « Prends du champagne on va faire un brainstorm » ou « Je suis en train de lancer une boîte. On va se planter, mais c’est super excitant ». Je crois qu’elles nous rappellent qu’il ne faut en aucun cas se prendre trop au sérieux ! 

QUELLES ONT ÉTÉ LES PREMIÈRES ÉTAPES POUR FAIRE DÉCOLLER TON ACTIVITÉ ?

Trouver un premier client ! (Rires). C’est évidemment indispensable surtout lorsqu’on n’a pas d’apport ou peu, il faut rapidement générer du chiffre d’affaires. Nous avons d’abord fait jouer notre réseau personnel et c’est comme ça que nous avons eu nos premiers clients. Nous avons très vite fait des films sur les savoir-faire français et cela a eu un effet boule de neige. 

 

Une fois la question du démarrage de l’activité réglée, la deuxième étape a sans doute été de façonner notre identité. 

Ces enjeux ne concernent d’ailleurs, pas que le début de l’aventure entrepreneuriale : la recherche de nouveaux clients et l’identité sont le nerf de la guerre, un travail de chaque instant pour continuer de faire exister la société et la faire grandir. 

Parallèlement à ces étapes, il faut aussi bien sûr, apprendre à gérer la partie administrative. J’ai beaucoup appris sur le tas, rien n’est évident au départ. Je suis adepte des to do list, j’aime faire les choses étape par étape. Cela me rassure. C’est indispensable de gérer l’administratif avec rigueur si on veut que la société soit en bonne santé. 

QUEL A ÉTÉ LE MOYEN LE PLUS EFFICACE POUR ATTIRER DES CLIENTS AU DÉBUT DE TON ACTIVITÉ ET QUELLES SONT TES ASTUCES POUR CONSTAMMENT EN ACQUÉRIR DE NOUVEAUX ? 

Cette question rejoint la précédente, pour moi le réseau joue une part très importante dans le décollage de ce type d’activité. La question de comment acquérir de nouveaux clients se pose de façon permanente. Je dirais que ce sont le plus souvent les clients heureux de notre collaboration qui nous ouvrent les portes d’autres. 

Nous sommes dans un secteur très compétitif, il faut donc créer un attrait fort pour Entrel. Cela passe par une identité particulière et des films qui se démarquent. Il faut également faire vivre son réseau à travers des événements et développer les réseaux sociaux (objectif 2020 ! Rires). 

QUELS ONT ÉTÉ TES PLUS GROS CHALLENGES AU LANCEMENT ?

Trouver la rigueur de travailler tous les jours, à heures fixes depuis ma cuisine. L’entrepreneuriat, c’est bien sûr la liberté de maîtriser son emploi du temps, mais c’est aussi et surtout la rigueur de savoir travailler quand personne ne vous attend. 

COMMENT AS-TU SURMONTÉ CES DÉFIS ?

Grâce à une association solide. C’est la force de notre binôme, nous nous soutenons à tour de rôle.  Notre volonté de continuer l’aventure n’a jamais failli. 

L’aventure est belle, profitez de toutes les joies que cela procure d’être à votre compte et si parfois les temps sont durs, prenez les choses avec philosophie.

DANS CETTE PÉRIODE TRÈS DIFFICILE ET INCERTAINE (COVID-19), COMMENT GARDES-TU LA FOI EN TES PROJETS ?

Entrel va être impactée, même peut-être très impactée... Nous avions des projets de développement et de structuration en 2020 et malheureusement, nous allons devoir revoir la copie comme beaucoup d’entreprises. 

Après quelques jours, semaines de grande inquiétude, je crois qu’il est temps d’accepter le défi ! Nous allons travailler plus, avoir de meilleures idées, injecter plus d’énergie encore dans notre société. Et bien sûr, essayer autant que possible de limiter les dépenses, le temps de retrouver notre rythme de production de films. 

COMMENT OCCUPES-TU TES JOURNÉES EN CETTE SAISON ?

Je vais être très honnête, tant que nous sommes confinés, je ne peux pas travailler autant que je le souhaiterais. J’ai deux enfants en bas âge, une fille de 3 ans et demi et petit garçon de 1 an et mon mari et moi sommes seuls avec eux. Je travaille donc en alternance, en fonction des urgences de chacun, avec mon mari, ou à l’heure de la sieste (je réponds d’ailleurs à vos questions alors qu’ils dorment) ou encore le soir quand ils sont couchés. 

Mon mari et moi sommes tous les deux entrepreneurs et nous avons constaté qu’il est très compliqué, voire impossible, de travailler et en même temps de s’occuper des enfants. C’est mauvais pour tout le monde : nous travaillons mal parce que nous sommes sans cesse coupés et les enfants ressentent cette tension. Nous faisons donc l’essentiel pour maintenir l’activité de nos sociétés. Le développement, lui devra attendre la levée du confinement. Rires ! 

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU À D'AUTRES FEMMES ENTREPRENEURS ?

Rigueur, créativité, optimisme et même peut-être un peu d’insouciance ! 

L’aventure est belle, profitez de toutes les joies que cela procure d’être à votre compte et si parfois les temps sont durs, prenez les choses avec philosophie. Il est possible d’avoir plusieurs vies professionnelles !  

COMMENT GARDES-TU TA MOTIVATION FACE AUX MOMENTS DIFFICILES ?

Je me souviens de tout ce que l’entrepreneuriat m’a apporté et m’apporte au quotidien. Si nous n’avions pas fondé Entrel, je n’aurais pas vécu cette grande aventure humaine qu’est mon association avec Mathilde, je n’aurais pas connu les joies de voir mes idées prendre forme dans un film, de créer des équipes fortes, de remporter un appel d’offres ou de trouver de nouveaux clients. Je n’aurais pas connu l’immense satisfaction de découvrir et raconter de belles histoires, pour prendre un exemple, nous produisons actuellement une série sur l’histoire de la Maison Cartier, L’Odyssée de Cartier, c’est une aventure culturelle et créative exceptionnelle. À titre plus personnel, je n’aurais pas non plus pu maitriser mon emploi du temps pour voir autant mes enfants grandir…

En substance, je me rappelle que l’aventure est belle, et surtout que c’est celle qui me correspond le mieux. 

QUELLES SONT LES CLÉS DE LA RÉUSSITE SELON TOI ?

J’aimerais beaucoup savoir ! Rires. 

Je dirais, à ma petite échelle, le travail et la rigueur, la créativité et l’humilité, et bien sûr le réseau !  

Quand un gros imprévu arrive je…


commence toujours par un peu paniquer, puis je décortique ce qu’il y a à faire (ma to-do list n’est jamais loin) et je m’y mets !
 
Ma plus grosse peur en tant que businesswoman est…


de faire machine arrière.
 
La chose la plus courageuse que j’ai faite est…


même si je ne pense pas ça très courageux, je dirais assumer mes idées.
 
À 50 ans, si je pouvais revenir à l’époque de mes 20 ans, je me dirais…


 inévitablement, ça passe trop vite, profite, profite, profite…
 
La plus grosse leçon que j’ai apprise grâce à l’entrepreneuriat est…


qu’est-ce que j’aime les roller coasters ! Rires…Non, je sais pas, c’est du boulot sûrement ! 

Mon dicton préféré est…

Petit à petit, l’oiseau fait son nid !

x Mahaut x

  • Entreprenher
  • Entreprenher

© 2018 by EntreprenHer