Un échange exceptionnel avec la fondatrice de Mister K

April 4, 2019

Plus d’une semaine est passée depuis notre événement en compagnie de la très chère Charlotte Husson, fondatrice de Mister K et pourtant, comme certaines participantes nous ont dit via email, nous ne décrochons toujours pas de cette rencontre. C’est une chose de penser qu’une marque a de belles valeurs, ça en est une autre d’avoir les mots de la fondatrice et son témoignage qui confirme la sincérité que l’on ressent à travers chaque publication Instagram.

 

Si vous n’êtes pas familière avec l’histoire de Charlotte, Mister K a vu le jour après une épreuve douloureuse dans sa vie : à l’âge de 27 ans, elle croise la route de Mister K, petit nom qu’elle donna au cancer de l’ovaire qui chamboula sa vie. Ce qui m’a immédiatement plu dans son histoire qui est pourtant très difficile, c’est sa résilience. Ce n'est pas commun de voir une personne anciennement malade rebondir aussi rapidement en créant une entreprise qui a aujourd'hui, un très gros impact et qui encourage et booste les femmes au quotidien.

 

 

Nous avons le chic de recevoir des invitées simples, un brin fun et Charlotte n’était clairement pas une exclusion à la règle. Je l’avoue, j’aime rencontrer des femmes entrepreneurs qui ne se prennent pas la tête (bien qu’elles prennent très au sérieux chacun de leur projet), qui ne vous imposent pas une manière de faire, qui gardent ce côté joie de vivre et qui se disent « j’essaye, si ça fonctionne, tant mieux, si ça ne fonctionne pas, bah tant pis ! Se planter fait partie du jeu ».

 

Un article ne remplacera jamais un bel échange en direct avec Charlotte, mais elle nous a partagé de précieux points que nous souhaitions vous transmettre, car finalement Charlotte, c’est nous, on se retrouve dans son histoire, une histoire de création d’entreprise simple qui pourtant fait des merveilles aujourd’hui :

 

Les débuts

« J’ai commencé par écrire un blog lifestyle qui racontait mes solutions, la vie après la maladie. De là, je me suis dit que j’allais créer des box beauté (The Fighting Kit) pour les personnes atteintes de la maladie en m’inspirant des gens qui vont bien. Je me suis lancée dans une campagne Kiss Kiss Bank Bank pour la production de la box et en contrepartie, j’offrais un petit bracelet avec le mantra Never give up. Je ne m’attendais pas à ce qu’il plaise autant donc je me suis dit c’est génial, je vais le vendre. Deux mois après le lancement des bracelets, une copine m’appelle et me dit qu’un artiste chez Colette écrit des mantras. Je vais chez Colette, je me prends en photo avec mon T-shirt avec un mantra écrit par cet artiste. La communauté le voulait absolument et c’est de là que la collection de vêtements Mister K est née. »

 

« Mon père, petit travailleur de l’ombre, m’a énormément aidé. Il était logisticien, il rédigeait des conditions générales de vente, des mentions légales, etc., il faisait pas mal de choses. »

 

« Aujourd’hui, on a la chance d’avoir recruté notre première salariée, Agathe, qui s’occupe de la partie digitale et qui est très précieuse pour Mister K. »

 

« On s’autofinance depuis Kiss Kiss Bank Bank, mais Astrid et moi, on ne se paye pas, c’est le jeu. »

 

Les échecs

« Ça ne sert à rien de ressasser les échecs, il faut avancer. »

De loin notre citation préférée...

 

Associés

« Je me suis associée une première fois avec quelqu’un qui avait l’aspect business, ça n’a pas fonctionné, mais aujourd’hui, je me suis associée avec mon amie Astrid, on se connaît depuis 20 ans. »

 

« Pour qu’une association fonctionne, il faut avoir beaucoup d’humilité quand on entreprend. »

 

« On s’est posé avec Astrid et on a complètement redessiné la boîte ensemble. On a fait le business plan à deux. »

 

Développement 

« On est clairement des Instapreneurs, on génère 70 % de nos ventes grâce à Instagram et au trafic naturel. »

 

« Instagram a joué un rôle fondamental. Ça m’a permis de raconter mon histoire et de fédérer une communauté très proche. »

 

Le mot de la fin ?

« Il ne faut pas hésiter à parler de son projet. Mon précieux mon précieux, c’est pas l’idée. Vous ne montez pas un projet de la NASA. Parlez-en, il faut vous challenger et accepter les retours. S’il y a des gens qui ont la même idée que vous, ce n’est pas grave, ça veut dire qu’il y a de la demande. »

 

« Il ne faut pas s’embêter, si ça ne fonctionne pas, il ne faut pas être buté. »

 

« N’oubliez jamais qu’on apprend à marcher en marchant. »

 

On souhaite à Charlotte d’aller encore plus loin et de continuer à nous faire rêver 

En parlant de rêves, je vous invite à découvrir la Dream Big Factory (nouveau bébé de Charlotte) qui est une série d’événements dont la mission première est de vous encourager à accomplir vos rêves.

 


Comme toujours, nos convives ne sont pas reparties les mains vides. Comme je dis souvent, entreprendre peut être un vrai casse-tête et chaque événement est pour nous l’occasion de, en quelque sorte, prendre soin de vous, vous accueillir avec le smile et vous remettre un cadeau, c’est pourquoi nous collaborons uniquement avec nos marques coup de cœur qui ont le plaisir de vous faire découvrir leurs produits phares à chaque événement.

Pour l’occasion, nous avons découvert un produit canonissime (yep, mot probablement introuvable dans le dictionnaire, mais qui résume parfaitement ce produit) : la cure de masques Laboté. Au-delà du fait que nous craquons complètement pour cette marque créée par une pharmacienne, nous avons trouvé le format en gélules de ces masques super (masques composés à 89 % d’ingrédients naturels). Nous avons également découvert que Laboté réalisait des ateliers (bilan de peau, ateliers DIY, training beauté, etc.) dans leur magnifique atelier du 6e, nous allons suivre tout cela de très près...

 

 

On le dit tout le temps (et ce n’est pas prêt de changer), mais chaque moment passé avec vous est un vrai cadeau. Entre les rencontres, les discussions et les rires, nous sommes toujours impatientes de vous retrouver au prochain événement et dans moins de deux semaines, c’est en compagnie des chères fondatrices de Luz Collections, Claire et Alix, que nous aurons le plaisir de vous retrouver. Pour l’occasion, elles nous ouvrent les portes de leur magnifique boutique pour un événement à l’ambiance intimiste. Vous serez totalement immergées dans leur univers pour échanger sur leur belle aventure entrepreneuriale.

Pour avoir déjà entendu Claire lors d’une conférence, cette entrepreneur punchy vous inspirera sans aucun doute. Plus de la moitié des places a déjà été réservée, n’hésitez pas à réserver la vôtre via notre site dès à présent si vous souhaitez vous joindre à nous.

 

Au plaisir de vous y accueillir,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

À l'affiche

Un échange unique avec Clémentine Galey dans une ambiance cocooning, what else ?!

October 26, 2019

1/10
Please reload

Articles
Please reload

Archives
Please reload