Un moment inspirant avec Chloé Bonnard

February 28, 2019

Après à peine deux minutes d’échange avec Chloé, ma fiche de questions était remplie de notes. Généralement, l’inspiration vient au fur et à mesure de l’événement, mais avec Chloé, c’était différent, elle avait un tas de choses inspirantes à nous transmettre et ce, dès le début de l’échange.

 

Si vous n’êtes pas familière avec la belle entreprise qu’a créée Chloe, il s’agit du super collectif Les Nanas D’Paname. Les Nanas d’Paname en quelques mots, c’est un collectif solidaire qui valorise la notion d’égalité, de liberté, de sororité. Elles sont comédiennes, bartenders, chorégraphes ou encore make-up artists (vous êtes très certainement déjà tombée sur leurs portraits ultra colorés sur Instagram 😍). Elles soutiennent l’image d’une femme audacieuse, talentueuse et maîtresse de ses choix. Le but de ce beau collectif ? Casser les préjugés et les idées reçues sur la femme et construire un écosystème où elles sont comprises, soutenues et conseillées.
Pourquoi tenions-nous à inviter Chloe en tant qu’intervenante ? Car il est toujours très important pour nous d’avoir des valeurs communes avec chacune de nos invitées, valeurs que, au final, nous partageons avec vous également.

 

Nous aimons recevoir ces invités qui, de par une simple belle idée et beaucoup d’huile de coude, ont réussi à créer des entreprises qui ont de gros impacts.
Il n’est pas rare d’entendre des entrepreneurs, majoritairement des femmes, dire que sans ressources financières, cela n’est pas possible, mais plus nous recevons des femmes qui changent littéralement une industrie sans avoir eu besoin de fonds énormes (ou de fonds du tout) comme Chloé, plus on se dit que finalement entreprendre, c’est avant tout une vision forte et une belle dose de créativité pour donner vie à ses projets.

 

L’histoire de Chloé nous a beaucoup inspirées, car, comme elle nous le précisait, étant une artiste, elle n’avait pas tout l’aspect business, ce qui ne l’a pas empêché une seule seconde de créer ce beau projet et surtout, de se former dans les domaines qu’elle ne maîtrisait pas (ce que vous ne savez pas faire ne doit surtout pas vous arrêter, au contraire, prenez le temps de développer ces compétences).

 

Comme toujours, il est très important pour nous de vous transmettre quelques pépites partagées par notre invitée, car nous sommes convaincues que certaines phrases résonneront en vous :

 

 

Les débuts.

« Au début, je me suis dit on y va, je ne sais pas du tout ce que ça va donner, mais je sens quelque chose ! À la base, je ne suis pas quelqu’un de carré, qui pose les bases, mais j’ai un instinct et une vision et c’était une idée de visionnaire, car en 2008, on n'était pas encore dans ce mouvement girl power. »

 

« On s’est fait connaître par nos portraits colorés, portraits qui ont une patte et cela a tout de suite pris. »

 

« Dans ma tête, c’était un projet, je ne pensais pas en faire une entreprise, mais quand j’ai compris le potentiel, j’ai dû me former. Je me suis beaucoup autoformée, car il faut savoir que je suis quelqu’un qui déteste les bancs d’école. »

 

« N’ayant pas du tout l’aspect business, j’ai aussi suivi un incubateur pour me former, car je suis vraiment artiste autodidacte de base. »

 

L’association.

« Au début, je me suis lancée avec mon amie maquilleuse Aurélie et cela n’a pas été évident par la suite, car quand on monte un projet, nos vies peuvent se séparer. Elle voulait une certaine stabilité et moi je voulais plutôt créer une agence et en respectant le choix de chacune, cela a été possible. J’ai donc aujourd’hui un associé pour l’agence LNDP qui, quand on s’est rencontré, avait lui-même son entreprise. Il voyait un gros potentiel dans le projet et je me disais « tiens si je peux trouver une associée (car dans ma tête, c’était une femme) comme lui, ce serait génial » et finalement, après une petite période de réflexion, on s’est serré la main. »

 

« Je pense que l’association, c’est une question de rencontre et parfois, je pense que c’est mieux quand vous ne connaissez pas la personne à la base. »

 

« Je considère que j’ai deux maris : l’un avec qui je crée une entreprise, l’autre avec qui je fais des enfants ! C’est vraiment une relation de couple sans le côté intime et ça, on ne s’en rend pas forcément compte avant l’association. Il faut vraiment bien choisir son associé. »

 

 

Les financements.

« On s’est lancé dans une campagne de Crowdfunding l’année dernière. On ne l’a pas fait avant, car comme LNDP est un collectif, on a déjà énormément de ressources. Mais pour toutes celles qui aimeraient se lancer dans une campagne, c’est très difficile, il faut préparer son truc béton, mais c’est en même temps tellement enrichissant, car on apprend beaucoup de sa communauté, on apprend comment elle interagit et comment elle vit, c’est une vraie action de communication. Il ne faut pas le voir comme une levée de fonds, car c’est généralement des petits montants qui ne dépassent pas 50 000 € (généralement cela tourne autour de 20 et 30 000 €). Après la répartition des pourcentages, cela n’est pas énorme, c’est donc énormément de travail (trois à quatre mois de boulot en amont) pour finalement pas beaucoup d’argent, mais c’est énorme en termes humains. »

 

« Si vous faites votre campagne sur Ulule, faites bien les rendez-vous avant, prenez-vous un coach qui va vous suivre et surtout, n’hésitez pas à tout le temps les solliciter.

 

Le mot de la fin ?

« C’est important de se planter. Si vous ne vous plantez jamais et que vous ne faites pas d’erreurs, c’est que vous n’êtes pas dans la bonne direction. Plus vous vous planterez, plus vous apprendrez de nouvelles choses. C’est en me plantant que j’ai su tout ce qu’il ne fallait plus refaire ! »

 

« Si quelque chose est mauvais pour vous, vous le sentirez. Quand vous ne sentez pas quelque chose, si vous entendez cette petite voix, même si c’est une petite étincelle, n’y allez pas. »

 

« Ça m’arrive tout le temps d’avoir envie d’abandonner, mais c’est normal dans la vie d’un entrepreneur, il ne faut pas juger ce sentiment là, il faut juste l’accepter. On se dit que ça ira mieux demain et en effet, ça va toujours mieux demain. »

 

« Soyez en accord avec vous-même, en accord avec vos convictions et n’oubliez jamais de toujours suivre votre instinct. »

 

« C’est toi la valeur ajoutée, ne doute pas de toi. »

 

Et cela n’est qu’un petit extrait ! L’échange était tellement passionnant que je me devais de temps à autre de poser mon stylo pour apprécier pleinement ce qui était dit et il n’y a pas que Chloé qui a été inspirante, quelque chose de spécial s’est passé lorsque toutes les participantes se sont mises à poser des questions, partager leur expérience et donner des conseils. C’est vraiment ce que l’on préfère, cette spontanéité, cet échange sans filtre, cette entraide sans retenue.

 

 

Si vous avez pour habitude de passer ces matinées avec nous (si vous n’êtes pas encore venue, nous avons hâte de vous accueillir prochainement), vous savez qu’il est très important pour nous de vous accueillir dans des lieux cocooning pour que vous puissiez vraiment lâcher prise le temps d’une matinée et le Morning Coworking Clichy nous a totalement permis de le faire. Ce que l’on aime avec les Morning Coworking (car oui, ils en ont plusieurs dans la capitale et c’est un vrai bonheur d’y travailler), ce sont ces Appart’ à la vue bluffante sur le tout Paris, ces superbes terrasses et ces néons qui, je l’avoue, nous permettent de faire de magnifiques photos (si vous aviez loupé l’événement au Morning Coworking République, jetez un coup d’œil à notre précédent article) !

 

 

La cerise sur le gâteau de cette matinée ? Notre belle collaboration avec Les Petits Prodiges. Cette marque 100 % naturelle nous a fait découvrir son produit phare pour l’occasion, le baume multi-usages (celui à la noix de coco est à tomber !). Un grand merci aux chères fondatrices Camille & Clémentine de nous avoir accompagné sur cet événement et surtout, d’avoir créé une aussi belle marque (vous pensez la même chose que nous ? Elles seraient de parfaites invitées...).

 

 

Il nous tarde de vous accueillir de nouveau en compagnie d’une entrepreneur dont on adore la marque ! Nous vous annonçons tout cela très prochainement…

 

 Photo credit : Mylène - MCMM 😍
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

À l'affiche

Un échange unique avec Clémentine Galey dans une ambiance cocooning, what else ?!

October 26, 2019

1/10
Please reload

Articles
Please reload

Archives