Une belle matinée en compagnie des fondatrices de Chic des Plantes

J’ai pour habitude de me répéter que je n’ai pas créé Entreprenher pour moi et pourtant, à la fin de chaque événement, je repars boostée et super motivée grâce aux interventions de nos invitées qui sont toujours très inspirantes et aux belles rencontres que j’ai la chance de faire. Je prends encore plus conscience de l’importance d’être bien entourée dans cette aventure entrepreneuriale, de mettre sa matinée sur pause et de fermer son ordinateur pendant quelques heures.

Les échanges avec nos invitées sont toujours tellement enrichissants que nous ne pouvons garder toutes ces informations pour nous, j’adore donc vous retranscrire un maximum d’informations partagées au travers d’articles. Je prends toujours de nombreuses notes lors des échanges, mais je dois bien avouer que Laura et Corinne, fondatrices de Chic des Plantes, ont été les invitées qui m’ont fait le plus écrire ! ☺️ J’avais clairement envie de tout noter. Entre inspiration, fous rires et astuces concrètes, cette matinée a été une belle dose de motivation.

Chic des Plantes
Chic des Plantes

Le développement de votre entreprise. « Demandez-vous toujours si vous privilégiez la croissance rapide ou la rentabilité, car ce n’est pas toujours facile lorsque des opportunités se présentent de faire le bon choix. Des opportunités, vous en aurez toujours et pour savoir laquelle choisir, il va falloir savoir exactement si vous visez la croissance rapide ou si ce qui vous intéresse, c’est la rentabilité. »

« Gardez toujours votre vision du projet en tête, c’est quoi l’ambition de votre projet ? Où voulez-vous l’emmener ? Et n’oubliez jamais que la levée de fonds n’est pas forcément une option. Pour notre part, nous n’avons fait appel à aucun fond extérieur. »

« Déterminez très rapidement votre socle de valeurs et votre identité, cela vous servira de boussole. Cela vous permettra de voir si vous êtes toujours cohérente avec l’idée que vous vouliez créer au départ. »

« La chose que l’on ne réalise pas forcément lorsque l’on devient entrepreneur ou que l’on oublie, c’est que vous êtes votre propre commerciale. Aujourd’hui, 90 % de notre temps, c’est vendre notre produit. »