J’ai besoin d’un break

May 1, 2018

Je pense que vous connaissez très bien l’expression « avoir la tête dans le guidon » et sa signification (celle-ci prend tout son sens lorsque l’on devient entrepreneur !). Ce moment où vous êtes hyper concentrée, occupée, voire débordée par toutes les missions quotidiennes que vous devez accomplir pour votre projet en devenir ou pour votre entreprise, ce moment où vous êtes incapable de prendre du recul et au final, où toutes les lignes commencent à devenir floues.

J’ai souvent eu la tête dans le guidon et au lieu d’y remédier assez rapidement, j’ai, dans le passé, atteint le point où j’avais tout simplement envie d’abandonner, car selon moi, rien ne fonctionnait et tout était perdu. Il s’agit d’une option assez extrême et pourtant, lorsque nous avons la tête dans le guidon, c’est généralement la seule option qui nous vient en tête.

J’aimerais pouvoir vous dire que je n’ai plus du tout, à aucun moment, la tête dans le guidon (eh oui, on ne change pas une équipe qui gagne ;-)) et je pense que c’est d’ailleurs, impossible pour un entrepreneur, mais aujourd’hui, j’aborde cette saison un peu folle d’une manière totalement différente, à mon plus grand bonheur.
Un peu comme un médecin, dès l’apparition des premiers symptômes (fatigue, démotivation, stress, comme une sensation d’être un peu perdue et une envie de partir seule sur une île déserte pendant 60 jours), j’analyse le tout puis établis un diagnostic. L’analyse permet de faire un état des lieux, de voir où vous en êtes, de revenir vers les objectifs que vous vous étiez fixée afin de voir si vous vous en êtes éloignée, de comprendre ce qui vous agace, ce qui vous chagrine et de là, il est très facile d’établir un diagnostic et de définir ensuite, le next step qui est votre solution (votre médicament, en quelque sorte).

J’aime appeler ce petit moment analyse-diagnostic, mon break. Un break n’est pas uniquement défini par des vacances, un week-end off à passer du temps en famille ou autres, un break peut-être également une pause mentale. Lorsque l’on est entrepreneur, notre cerveau fonctionne à toute vitesse, il nous arrive même de rêver de nos entreprises, c’est pourquoi des moments loin de votre ordinateur, loin de votre téléphone et loin de vos clients, sont primordiaux, voire vitaux pour votre entreprise. 

Lorsque l’on débute dans cette aventure, prendre un moment off nous semble insensé, mais plus les années passeront et moins vous vous sentirez coupable. Si vous n’êtes pas encore à l’aise avec l’idée de vous mettre sur pause toute une journée, pendant quelques jours, voire pendant une semaine histoire d’y voir un peu plus clair, rien que de passer une matinée au calme à faire votre analyse vous fera le plus grand bien. Comme dirait ma mère, 
comment  

souhaitez-vous prendre soin des autres et apporter le meilleur de vous-même si vous êtes vous-même totalement perdue et démotivée ? Ces moments sont non-négociables dans votre aventure entrepreneuriale.

Vous aurez peut-être l’impression de perdre du temps en mettant votre activité sur pause, mais vous vous rendrez rapidement compte que c’est grâce à ces moments, grâce à ses breaks, que votre entreprise pourra constamment passer à la prochaine étape. Certes, vous êtes à la tête de votre propre entreprise, mais vous êtes, avant tout, un être humain, pas une machine, ne jamais lever le pied vous desservira, ne vous imposez pas des choses que votre cerveau ne pourra encaisser...

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

À l'affiche

Un échange unique avec Clémentine Galey dans une ambiance cocooning, what else ?!

October 26, 2019

1/10
Please reload

Articles
Please reload

Archives