Une superbe matinée en compagnie de la CEO de CoachClub

March 28, 2018

CoachClub, je connais et j’adore. À une époque où je n’étais pas si flemmarde (disons à une époque où j’avais plus de temps libre, c’est mieux), j’ai eu le plaisir de tester cette plateforme et j’en étais ravie, c’est donc tout naturellement que j’ai voulu convier la personne qui se cachait derrière cette belle entreprise.

Leslie Vartabedian n’est certes, pas la fondatrice, mais c’est la personne qui a évité à ce navire de couler et qui possède aujourd’hui, la majorité des parts de la société (les investisseurs se partagent qu’un petit pourcentage).

Nous avions bien senti lors des échanges avant l’événement que Leslie était, en plus d’être une sacrée entrepreneur, une femme sympathique et nous avons été servies ! Entre les cadeaux personnalisés qu’elle a pris le temps de créer (je vous en dis plus un peu plus bas) et le superbe PowerPoint qu’elle a préparé, nous avons vraiment été touchées par l’attention particulière qu’elle a apportée à cet événement, sans compter la qualité et la quantité d’informations partagées.

Nos petits-déjeuners sont généralement axés sur l’inspiration et l’expérience de l’invitée, mais avec Leslie, nous avons testé quelque chose de différent. Il s’agissait d’un événement alliant inspiration et pratico-pratique d’où le PowerPoint. Cet événement a été tout simplement génial, car Leslie a abordé le financement exactement comme nous aurions aimé le faire. Pour tout vous dire, chez Entreprenher, nous avons fait une sorte d’overdose de discours très axés Silicon Valley faisant croire à de nombreuses femmes entrepreneurs que si elles n’ont pas levé des millions, ce ne sont pas de vrais entrepreneurs. Certains ne jurent que par les levées de fonds, ce qui peut être très décourageant pour celles qui n’envisageaient pas cette option ou qui ont été déçues dans le passé par des réponses négatives. Ce que l’on a le plus aimé dans l’approche de Leslie, c’est qu’elle nous a donné des informations concrètes, impossibles à connaitre si vous n’êtes pas au contact de ces investisseurs, mais elle n’a pas hésité à nous donner son avis personnel également.

Le big conseil :
- « Ce n’est pas nécessaire de lever des fonds à tout prix. Sarenza et Spartoo ne sont toujours pas rentables aujourd’hui et doivent constamment lever des fonds. C’est la rentabilité le nerf de la guerre, pas l’investissement. Lever des fonds ne garantit pas le succès de votre entreprise. C’est un monde, on s’éloigne souvent de l’idée de base qui est d’être rentable.»


- « La société nous pousse à lever des fonds, mais ce n’est pas la priorité. Regardez les entreprises familiales. »

Oui oui, je vous avais dit que son approche était top ! Elle a donné de précieuses clés à toutes celles qui souhaitent se lancer dans cette aventure financière, mais elle nous a aussi expliqué pourquoi cela n’était peut-être pas la meilleure option.

- « Si le fondateur de CoachClub n’avait pas levé de fonds, il aurait fait peut-être moins de choses et ça aurait peut-être été pas plus mal. Les investisseurs vous donnent de l’argent qui doit être dépensé du coup, vous dépensez à tout-va et avez beaucoup moins de ressources dans les

idées. »


- « Mieux vaut être prudent et compter un peu sur soi. Envisagez les investissements avec beaucoup de recul. »


- « Soyez  également prudentes lorsque vous faites rentrer des investisseurs, pour le fondateur de CoachClub, cela a été la mauvaise surprise : les investisseurs étant au final, majoritaires, ils n’ont pas hésité à remercier le fondateur qui a dû partir de sa propre entreprise, et sachez que ce n’est pas un cas isolé. »

Pour la petite histoire, avant CoachClub, Leslie avait créé Mes-Souliers.com en ne sollicitant aucun investissement, ce qui a été très formateur, car elle faisait tout, des photos en passant par l’envoi de colis. Arrivée chez CoachClub, elle a eu recours à des financements, d’où son regard si précieux tant dans l’absence de financements que dans les levées de fonds.

Un article ne suffirait pas à résumer les précieuses informations partagées, mais si vous souhaitez lever des fonds, gardez en tête ces conseils et réfléchissez aux points suivants avant d’aller chercher des financements :
1- définir son besoin ;
2- construire un dossier ;
3- avoir une vision pour sa boîte ;
4- avoir une équipe ;
5- savoir raconter une (vraie) histoire.

Pour ce qui est des types de financements, jetez un coup d’oeil à ces différentes options :
- investisseurs
- banques
- love money
- crowdfunding
- le pôle emploi (sous réserve du respect de certains critères, vous pouvez avoir le versement de vos indemnités restantes sous forme de capital ou le maintien de vos allocations avec votre rémunération).
Mais n’oubliez pas également que VOUS pouvez être votre propre investisseur et que votre cash flow peut constamment être réinjecté dans la société. Ce sont les meilleures options pour garder le contrôle de votre entreprise.

Gardez également toujours en mémoire qu’avoir recours à des investisseurs signifie, comme dirait Leslie, Money contre Capital et donc contre du Contrôle dans votre société et que faire appel à des banques veut dire Money contre more Money (les surprises des intérêts).

Un immense merci à Leslie pour son partage sans filtre de son expérience personnelle, mais également du développement de CoachClub. On a tout simplement adoré son approche « Allez, on se dit tout ! ». Et cerise sur le gâteau, nous sommes toutes reparties avec une carte cadeau personnalisée pour un abonnement d’un an à la plateforme !

 

 

À peine cette belle matinée passée, nous vous attendons déjà au prochain événement ! Pour l’occasion, nous passerons une matinée en compagnie de Sarina, fondatrice de Prescription Lab. Nous avons hâte (comme toujours, d’ailleurs !) que vous puissiez parler entrepreneuriat avec elle. Nous vous préparons de belles surprises pour cette matinée, n’hésitez pas à prendre votre place via ce lien dès aujourd’hui avant que cet événement ne soit complet.

 

Au plaisir de passer ce moment avec vous.

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

À l'affiche

Un échange unique avec Clémentine Galey dans une ambiance cocooning, what else ?!

October 26, 2019

1/10
Please reload

Articles
Please reload

Archives
Please reload