L’entrepreneur, ce constant insatisfait

May 17, 2017

Il n’est pas rare pour un entrepreneur de passer pour un constant insatisfait. Nous pensons sans cesse à la prochaine étape. Nous ne semblons jamais vraiment contents de l’endroit où l’on se trouve et nous nous demandons constamment « et maintenant, on fait quoi ? ». Nous avons tendance à toujours regarder vers l’avenir en pensant aux 10 000 choses que l’on souhaite mettre en place, ce qui est génial, mais il y a juste un léger problème : la joie et la satisfaction nous propulsent en avant et nous motive à accomplir plus. Comment donc apprécier cette aventure entrepreneuriale si l’on ne prend jamais le temps de célébrer les petites victoires ?

 

Ce qui m’a toujours beaucoup étonné, c’est que plus je discutais avec des entrepreneurs qui gèrent leurs entreprises depuis plusieurs années, plus j’ai pu « classer » ces entrepreneurs dans deux catégories : ceux qui vivaient cette aventure comme une expérience douloureuse et épuisante (on a l’impression qu’ils sont constamment en train de courir) et ceux qui gardaient le sourire et appréciaient clairement cette aventure rocambolesque. Ces derniers n’avaient pas forcément plus d’argent ou une plus grosse équipe pour les aider, il s’agissait simplement des personnes qui célébraient chaque petite victoire ce qui leur donnait envie de passer à la prochaine étape sans oublier ce par quoi ils sont passés en ressentant beaucoup de gratitude pour le chemin parcouru. Ils prenaient le temps de s’applaudir de temps à autre et cela motivait et inspirait les troupes pour la prochaine étape.

 

Parfois, nous ne nous rendons même pas compte que les objectifs initialement fixés ont été atteints tellement nous nous focalisons sur le prochain projet d’ailleurs, c’est la discussion récente avec une belle équipe d’entrepreneurs qui a inspiré cet article. En faisant le point sur leur première année d’activité, elles m’ont annoncé qu’elles avaient non seulement atteint leur objectif, mais qu’elles l’avaient quasiment doublé ! Croyez-vous qu’elles étaient prêtes à célébrer cette victoire ? Exactement, elles ne parlaient que des choses qu’il restait à faire (pas d’inquiétude, je m’assurerai qu’une petite fête soit faite). Nous avons hâte d’atteindre un certain niveau et une fois ce niveau atteint, nous passons complètement à côté. Pourquoi se fixer des objectifs si c’est pour ne rien en faire ?

 

Penser à l’avenir c’est bien, je pense que tout entrepreneur est programmé ainsi, mais ne pas louper tout ce qui se passe actuellement pour mieux apprécier cet avenir que l’on idéalise tant, c’est encore mieux. Cette envie d’abandonner nous envahit bien plus lorsque nous nous focalisons un peu trop sur l’objectif final qui nous semble très difficile à atteindre par contre, en divisant cet énorme objectif en petites étapes et en prenant le temps de célébrer chaque palier atteint, ce dur chemin qu’est l’entrepreneuriat vous semblera bien plus agréable.

 

Qu’allez-vous célébrer aujourd’hui ? Selon moi, rien que le fait d’avoir pris la décision de suivre cette folle aventure qu’est l’entrepreneuriat et de ne toujours pas avoir abandonné, est une raison pour lancer les festivités...

 

Esther.

 

 

 

 

Please reload

À l'affiche

Un échange unique avec Clémentine Galey dans une ambiance cocooning, what else ?!

October 26, 2019

1/10
Please reload

Articles
Please reload

Archives
Please reload