« Si seulement tu étais parfaite »

March 8, 2016

Eh bien, on s’ennuierait grave ! Et votre vie n’en serait que plus difficile. En tant que femmes entrepreneurs, il nous est, à toutes, arrivé de batailler avec le perfectionnisme. Nous travaillons des heures et des heures pour s’assurer d’apporter constamment à nos clients un produit ou un service PAR-FAIT. Mais, à défaut de tomber dans les clichés : la perfection n’existe pas, bien au contraire. Vous ne me croyez pas ? Ressortez des projets que vous trouviez parfaits à l’époque, vous semblent-ils toujours aussi parfaits ? Pour ma part, certains me donnent envie de me cacher sous la table...

 

Selon moi, chercher à tout prix à être parfaite vous mettra dans un état de stress et d’anxiété plus qu’autre chose, or vous n’avez vraiment pas besoin de cela pour développer votre entreprise. La recherche de la perfection est d’ailleurs, l’une des raisons  principales qui fait que de nombreuses personnes (surtout les femmes) n’arrivent pas à se lancer dans l’entrepreneuriat ou à lancer ce nouveau projet.

Il est donc temps de se focaliser sur ce qui est « extrêmement bien réalisé » plutôt que sur ce qui est soi-disant « parfait ».

 

Ce que j’apprécie chez les hommes qui entreprennent, c’est que plus je discute avec eux, plus je me rends compte qu’ils n’ont vraiment pas le temps pour la perfection : ils peaufinent un projet bien réalisé, ils se lancent, exécutent, testent, retravaillent, améliorent, changent, ressayent, etc., c’est un peu comme un jeu pour eux et je pense qu’ils ont entièrement raison, cela rend leur travail moins stressant et plus fun, car ils s’autorisent des améliorations futures.

Voici quelques conseils que m’ont donnés ces businessmen (merci !) et qui me permettent de ne pas me tourmenter avec la perfection et de me focaliser sur un travail bien réalisé :

 

1- Fixez-vous des objectifs réalistes.

Ne dites pas à un client ou à un collaborateur que le travail sera fini en un jour uniquement dans le but de ne pas le décevoir, lorsque vous savez que cela vous prendra entre trois et quatre jours pour lui rendre un travail digne de ce nom. Donnez-vous toujours une petite marge pour éviter les nuits blanches et l’accumulation de fatigue.

 

2- Suivez votre instinct.

Le choix parfait n’existe pas, pourtant, nous attendons toujours le moment parfait pour faire ceci, nous étudions tout en long ou en large pour voir si cette offre est parfaite. Il est temps de vous écouter un peu (beaucoup). Faites en sorte d’avoir 70 % de l’information via des mentors et des recherches, le reste n’est qu’instinct : vous ne le sentez pas ? Alors n’y allez pas, mais mais mais, ne vous laissez pas berner par la peur...

 

3- Donnez-vous des deadlines pour chaque tâche.

Le problème de la perfection est que l’on s’attarde sur des tâches jusqu’à ce qu’on les estime parfaites. Vous imaginez donc bien qu’un projet qui pourrait être bouclé en deux semaines ne soit toujours pas fini au bout de trois mois. Imposez une deadline à chaque tâche et une fois cette dernière atteinte, passez à la tâche suivante. D’où l’importance de vous donner une marge : vous pourrez toujours revenir sur les tâches inachevées avec une nouvelle perspective.

 

4- Demandez plus de temps.

Oui, ça craint, car demander du temps, c’est avouer au grand public que nous ne sommes pas parfaites. Et pourtant, demander plus de temps prouvera à votre client et collaborateur qu’il est important pour vous de lui apporter le meilleur produit ou service et de ne pas lui rendre quelque chose de bâclé. Faites juste attention à ce que cela ne devienne pas une habitude, car louper constamment vos deadlines peut vite ruiner votre réputation et la confiance qu’ils avaient en vous.

 

5- Cherchez à être respectée et non à être aimée à tout prix.

On a parfois tendance à vouloir plaire à tout le monde. Or dans le business, ce qui vous ouvrira les portes, c’est le respect, le respect qu’ont les gens pour votre travail. Focalisez-vous sur un travail éthique et extrêmement bien réalisé, car votre définition de la perfection, n’est certainement pas celle d’un autre.

 

Nous sommes tous imparfaits et essayer d’atteindre la perfection apporte beaucoup trop de stress. Et si je vous mettais au défi d’appliquer ces cinq conseils dans les quinze jours à venir afin d’observer une baisse de stress et une certaine sérénité qui prend place ? Partante ??

 

Esther.

 

 

 

Please reload

À l'affiche

Un échange unique avec Clémentine Galey dans une ambiance cocooning, what else ?!

October 26, 2019

1/10
Please reload

Articles
Please reload

Archives