Réductions, faveurs, cadeaux, devez-vous succomber à la demande ?

October 27, 2015

De nos jours, les gens sont constamment à la recherche de bons plans, de réductions, et de cadeaux (soyons honnête, moi aussi), privilégiant parfois l’offre plutôt que la qualité du produit ou du service.

Il n’est pas rare, en tant qu’entrepreneur, d’offrir plus que l’on ne devrait, de faire des offres à tout va, quitte à brader les prix de peur que nos prospects nous trouvent trop chers. Mais comme j’ai pour habitude de dire « n’aies pas honte de demander une compensation juste et équitable pour le travail que tu fournis, quand ils n’ont aucune honte à te demander des remises ».

 

Ce cas de figure peut tout aussi bien s’appliquer à des prospects qu’à des proches ou d’autres entrepreneurs que vous connaissez (ou non d’ailleurs). En planifiant nos futurs projets et nouvelles idées, il n’est pas rare de vouloir mettre en place des choses qui nécessitent des dépenses supplémentaires que l’on ne peut se permettre. C’est à ce moment-là que l’on se dit « Nina fait XYZ, je vais lui demander de me donner ABC pour ma prochaine vidéo », ce qui est tout simplement génial et à faire, sauf que n’oubliez pas que chaque collaboration doit être un échange gagnant-gagnant.

Selon moi, un entrepreneur ou un prospect qui vous demande une remise ou un cadeau sans compensation équitable derrière, ne respecte pas votre travail.

 

Je pense que tout entrepreneur s’est déjà trouvé dans ce genre de situation au moins une fois, et étrangement nous arrivons toujours à nous sentir coupables et avons tendance à donner ce que l’on nous demande sans aucune compensation ni considération pour notre travail. En plus de la culpabilité, il nous arrive même parfois de remettre en question toute notre gamme de prix.

 

Je suis totalement pour le partage, j’adore donner, mais il y a une énorme différence entre être arrangeante et généreuse, et se faire utiliser. Je souhaite donc partager avec vous trois astuces pour mieux gérer ce genre de situation :

 

1- Définissez vos conditions.

Êtes-vous déjà allée voir une personne en lui demandant de vous donner 30% de sa paye car cela vous serez d’une grande aide ? En effet, cela ne se fait pas. Et pourtant, c’est ce que font les personnes qui sollicitent vos services, ou vous demandent tel produit sans aucune compensation. Vous êtes la fondatrice, vous connaissez le temps que vous avez investi dans chaque tâche, vous connaissez vos coûts, vous êtes donc en mesure de déterminer les conditions  auxquelles vous allez offrir votre travail. Voilà un des nombreux avantages de travailler pour soi : personne ne peut vous forcer à faire quoi que ce soit. Ne sous-estimez pas votre travail. Celui-ci a une valeur, et il est important de le faire savoir. Les gens auront d’ailleurs un plus grand respect pour vous.

 

2- Ayez des offres sous la main.

Comme je l’ai précisé ci-dessus, il est important d’être arrangeante et généreuse (après tout c’est pour les gens que nous avons créé nos entreprises ;-) ), mais nous allons éviter de mettre la clé sous la porte pour cause de cadeau excessif. Ayez des offres « Famille & amis » que vous pouvez proposer à chaque personne que vous aimeriez aider et avec qui à première vu, vous pourriez difficilement créer une collaboration. Non seulement la personne va tout de suite comprendre que votre travail a de la valeur et que vous ne travaillerez pas gratuitement, mais en plus elle s’en sortira avec une très belle offre tout de même.

Cette personne aura alors deux options : accepter votre offre et avoir un travail de qualité en échange, ou décliner et mettre tous ses efforts dans la recherche de gratuités quitte à avoir un travail bâclé.

 

3- Mesdames, soyez prêtes !

« Hello, je ne m’en sors pas avec XYZ, je me suis dit que tu pouvais m’aider vu que c’est ton métier. », « Pendant que j’y pense, vu que tu seras à mon événement, tu pourrais faire telle et telle chose pour m’aider ? », « Je voulais faire appel à telle société mais ils sont ultra-chers ! Tes prix sont aussi élevés ?, « Tu pourrais me rendre un service ? », « Je suis tombé sur tel site. Ils proposent le même service que vous mais à X€ ». Voici quelques phrases qui vous donnent une petite idée sur les intentions de votre interlocuteur. Celui-ci attend soit que vous travailliez gratuitement, soit que vous baissiez considérablement vos prix.

Quand cela arrive, remerciez-le d’avoir pensé à vous, mettez bien en avant le fait que votre entreprise fournit exactement ce dont il a besoin, puis à vous de l’orienter vers la meilleure offre possible.

 

Il y a bien sur des exceptions. Parfois vous aurez simplement envie de donner sans compensation. Quoi qu’il en soit, faites confiance à votre instinct (et éventuellement vos finances), et si vous pouvez vous permettre d’offrir, faites le de bon cœur tout en gardant en tête que vous n’êtes pas obligée de le faire. Business is Business.

 

Vous êtes-vous déjà retrouvée dans ce genre de situation ? Comment avez-vous géré la situation ? Hâte de vous lire !

 

Esther.

 

 

 

 

 

Please reload

À l'affiche

Un échange unique avec Clémentine Galey dans une ambiance cocooning, what else ?!

October 26, 2019

1/10
Please reload

Articles
Please reload

Archives
Please reload